La formation au permis A2

Formation au permis moto
Via une formation au code de la route et une formation à la conduite de qualité, vous maximisez vos chances d'obtenir le permis de conduire moto.

La formation au permis A2

Les candidat désirant passer la conduite de moto 2 roues d'une puissance inférieure à 35kW, ils doivent passer le Permis A2.

Les étapes du permis moto A2 : le code de la route et ses thèmes abordés (le conducteur, les autres usagers de la route, la réglementation et la responsabilité, la circulation, la route, l’environnement, les éléments mécaniques du véhicule et les équipements de sécurité), les compétences développées, les risques…), la pratique de la conduite hors circulation et en circulation, l’enseignement et les compétences à maîtriser : connaître et utiliser les commandes, adapter son allure à l’environnement, appliquer la réglementation, partager la chaussée, les espaces de sécurité…

Informations, Tarifs & PIèces à fournir

Les prérequis pour chaque catégorie de moto sont
Permis A : afin d’obtenir votre permis de conduire à Paris, vous devez être âgé de 20 ans, avoir le permis A2 depuis au moins 2 ans et avoir réussi l'examen pratique suite à une formation de 7 heures. Celle-ci est composée d'une formation à la conduite théorique au code de la route et deux formations pratiques, une hors circulation et l’autre en circulation.
Permis A1 : il vous autorise à conduire les motocycles ne dépassant pas les 125 cm3. Pour réussir l’examen, vous devez avoir 16 ans minimum et suivre une formation 125 cm3.
Permis A2 : à partir de 18 ans, il est destiné aux conducteurs de motocycles n’excédant pas les 35 kW et les tricycles d’une puissance maximum de 15 W.
Présentation et accompagnement examen circulation : 80 €
Code en ligne : 40 euros
Heure supplémentaire : 54 euros
Présentation et accompagnement examen hors circulation: 80 €
Pièce d’identité (carte d’identité, passeport, ou carte de séjour); pour les non résidents, (la carte de séjour doit être en cours de validité) Justificatif de domicile (- de 3 mois) Certificat de recensement (candidats âgés de 16 à 18 ans)
Participation à la journée d’appel à la défense ( candidats âgés de 18 à 24 révolus)
2 lettres maxi suivi de document à 50 grammes
3 Photos d’identité de face sur fond blanc (format passeport à envoyer par email)
L’ASSR2 (attestation scolaire de sécurité rouière) ou l’ ASR (attestation de sécurité routière); pour les candidats agés de moins de 25 ans
Visite médicale et tests psychotechniques ainsi que les formulaires 044 et 049

ÉVALUATION DE DÉPART

L’évaluation de départ est préalable et indépendante à l’inscription.
Celle-ci est effectuée au sein de notre agence sur simulateur.

COURS DE CODE

Cours de code classiques

Mardi, Mercredi, Jeudi, Vendredi le matin de 11h à 13h :
Signalisation, croisement, dépassement, règles de circulation,
priorité et partage de la chaussée.


Les cours thématiques

Mardi, Mercredi, Vendredi après-midi de 15h à 18h
Avec un formateur diplômé
Vitesse, stupéfiants, défaut du port de la ceinture, prise de conscience des risques, alcool, port de casque et équipement.
Ces cours sont obligatoires pour toutes les formations
Dispensées par l’auto-école.

LE PROGRAMME DE FORMATION

Compétences

Maîtriser le maniement du véhicule dans un trafic faible ou nul

Compétences associées

• Connaitre les principaux organes et commandes du véhicule, effectuer des vérifications intérieurs et extérieures.
• Entrer, s’installer au poste de conduite et en sortir.
• Tenir, tourner le volant et maintenir la trajectoire.
• Démarrer et s’arrêter.
• Doser l’accélération et le freinage à diverses allures.
• Utiliser la boîte de vitesses.
• Diriger la voiture en avant en ligne droite et en courbe en adaptant allure et trajectoire.
• Regarder autour de soi et avertir.
• Effectuer une marche arrière et un demi-tour en sécurité.
Appréhender la route et circuler dans des conditions normales
• Rechercher la signalisation, les indices utiles et en tenir compte.
• Positionner le véhicule sur la chaussée et choisir la voie de circulation.
• Adapter l’allure aux situations.
• Tourner à droite et à gauche en agglomérations.
• Détecter, identifier et franchir les intersections suivant le régime de priorité.
• Franchir les ronds-points et les carrefours à sens giratoire.
• S’arrêter et stationner en épi, en bataille et en créneau.
Circuler dans des conditions difficiles et partager la route avec les autres usagers
• Evaluer et maintenir les distances de sécurité.
• Croiser, dépasser, être dépassé.
• Passer des virages et conduire en détectivité
• Connaître les caractéristiques des autres usagers et savoir se comporter à leur égard, avec respect et courtoisie.
• S’insérer, circuler et sortir d’une voie rapide.
• Conduire dans une file de véhicules et dans une circulation dense.
• Connaître les règles relatives relatives à la circulation inter-files des motocyclistes. Savoir en tenir compte.
• Conduire quand l’adhérence et la visibilité sont réduites.
• Conduire à l’abord et dans la traversée d’ouvrages routiers tels que les tunnels, les ponts, …
Pratiquer une conduite autonome, sûre et économique
• Suivre un itinéraire de manière autonome.
• Préparer et effectuer un voyage longue distance en autonomie.
• Connaître les principaux facteurs de risque au volant et les recommandations à appliquer.
• Connaître les comportements à adopter en cas d’accident : protéger, alerter, secourir.
• Faire l’expérience des aides à la conduite du véhicule ( régulateur, limiteur de vitesse, ABS, aides à la navigation …)
• Avoir des notions sur l’entretien, le dépannage et les situations d’urgence.
• Pratiquer l’éco-conduite.

ENJEUX ET DÉROULEMENT DE LA FORMATION


L’automobile est devenue un outil social indispensable pour une très grande partie des jeunes de notre société. Au-delà du plaisir de conduire, l’utilisation d’une voiture est souvent indispensable pour les études, le travail ou les loisirs. Rouler en sécurité est donc une nécessité pour tous. Les conducteurs débutants représentent une part trop importante des tués et des blessés sur la route. L’effort engagé doit être poursuivi, notamment par le renforcement de l’éducation et de la formation.
Les accidents de la route ne sont pas liés à la fatalité et le programme de formation au permis de conduire est mis en place pour aider les nouveaux conducteurs à se déplacer avec un risque faible de perdre ka vie ou de la dégrader.
L’objectif général est d’amener tout automobiliste débutant à la maîtrise de compétences en termes de savoir être, savoirs, savoir-faire et savoir devenir.
Apprendre à conduire est une démarche éducative exigeante.